Le Milhasson

Publié le 4 Avril 2012

Spécialité régionale du Sud Ouest, on nomme aussi ce dessert Cassoulade. On peut y ajouter des lamelles de pommes, ce que j'ai fait... Dans le Périgord et les Landes, on y ajoute des raisins...

Milhasson.JPG

Ingrédients :

Milhasson-0003.JPG

  • 100 g de farine de maïs
  • 150 g de sucre en poudre
  • 3 oeufs
  • 1 jus de citron
  • 500 g de lait
  • 1 pincée de sel
  • 2 pommes

Recette :

Préchauffer le four à 200°C

Battre le sucre, les oeufs et la pincée de sel.

Milhasson-0004.JPG

Milhasson-0005.JPG

Ajouter la farine de maïs et le jus de citron.

Milhasson-0006.JPG

Incorporer le lait chaud.

Verser dans un plat en terre préalablement graissé, puis disposer les lamelles de pommes.

Milhasson-0009.JPG

Milhasson-0010.JPG

Cuire une quarantaine de minutes, la lame de couteau plantée au coeur du gateau doit ressortir sèche.

C'est un gâteau délicieux, et la farine de maïs apporte une touche spéciale ! Ne cherchez pas à le démoulez, laissez le dans le plat.

Dans la série des desserts typiques du Sud Ouest avec de la farine de maïs, on retrouve Le Milhàs, La Mique, Les Cruchades... Etc... Je vous publierai d'autres recettes !

J'apprécie beaucoup toutes les recettes de desserts que nous avons ici dans le Sud, il n'y a pas que les fameux canelés Bordelais !

A Toulouse, nous avons une spécialité, Le Fénétra !

Le fénétra est composé d'une dacquoise aux amandes, d'une confiture d'abricots et d'écorces d'oranges confites...

La recette, dit on, est protégée (donc, ce n'est pas de moi que vous tirerez la recette...).

Mais vous pouvez toujours venir en acheter à La Bonbonnière, rue des Tourneurs ! (Non, ce n'est pas la bas que je travaille, mais je sais qu'ils en ont...)

Une petite photo de celui que j'ai réalisé l'autre jour en attendant :

Milhasson-0026.jpg

La petite histoire du fénétra :

"Un gâteau dont l'origine remonte aux Romains qui le consommaient durant la fête des morts et dont le nom provient des Feretralia, manifestation qui se déroulait en mars.

Les Toulousains se rendaient alors en procession à la grande nécropole du sud de la ville. Au 18e siècle, cette fête devient procession festive, avec des jeux et plusieurs spectacles de rue. Sans oublier un repas familial durant lequel les Toulousains consomment le fenetra, devenu un dessert très apprécié."

Source : La Dépêche du midi.

Rédigé par Poyane

Publié dans #Desserts de nos régions

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

carvalho maria 05/04/2012 15:49

Hummm, ça doit être vraiment délicieux ton gâteau Poyane! Bonne fin de journée;-)*Maria

poucinette 04/04/2012 17:08

il donne très faimmmm miammmmmm